Votre horoscope du jour gratuit, consultations de voyance et d’astrologie     -     Valérie Luzio votre médium à votre service

D’où vient le nom « horoscope » ?

Le terme « Horoscope » est issu du Grec Horos, temps, et skopos, observateur. Ce sont les grecs qui ont introduit l’astrologie en Inde et par la suite, dans le monde Arabe. L’astrologie en tant que science mathématique nous vient de la civilisation grecque, sa fusion avec la culture mésopotamienne a fait naitre la science des astres. L’horoscope
est une carte représentative du ciel de naissance d’un individu, d’une période donnée. Et c’est à la fois la base essentielle de travail de tout astrologue. Cette base a connu des modifications au cours des âges.
Sa forme sphérique est devenue carrée au Moyen Age dans l’empire Germain, on y a placé les planètes dans la roue du Zodiaque, ou à l’extérieur, selon les différentes écoles. Les symboles que vous pouvez trouver sur les différentes cartes d’horoscopes sont différents d’une époque à une autre, dans leur apparence. Mais la symbolique possède une universalité dans le Grand Archétype du Cosmos et au-delà des cultures, des époques et des régimes politiques, nous trouverons toujours et partout cette symbolique qui permet de situer les traits de caractères les plus intimes de chaque être vivant de par le monde, grâce à l’Astrologie.

Depuis le Vème siècle avant J.C., la légende initiatique d’Hercule et ses douze travaux a permis d’élaborer en Grèce une logique astrologique en adéquation avec les courants philosophiques grecs. Les douze travaux
d’Hercule représentent la symbolisation concrète des douze étapes de l’être dans sa quête de liberté. Ce voyage initiatique que fait Hercule lui permet de passer par les douze signes du Zodiaque pour arriver à une réalisation totale et entrer dans une compréhension globale. Il évolue en se débarrassant de ses craintes, de ses préjugés, en découvrant différentes forces et faiblesses en lui-même. Depuis longtemps, avant qu’ils ne soient fixés dans l’horoscope, les signes du Zodiaque marquaient l’art grec ; Tel le Lion qu’on retrouve à la Porte des Lions à Mycènes, l’allée des Lions à Délos, les Lions funéraires de Corfou, etc…On retrouve également le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, les Lion, Les vierge, etc… et tous les autres signes sur les frises des temples. C’est pourquoi l’astrologie va s’assimiler à la philosophie grecque sans la moindre vague tout en s’harmonisant aux doctrines religieuses en cours. Les Dieux de l’Olympe expriment les caractéristiques de chaque planète incluse dans l’horoscope et même de nos jours, les astrologues sérieux qui font des recherches constantes se réfèrent à ces symboliques pour entrer dans une véritable compréhension des influences planétaires dans l’horoscope.

Les conquêtes d’Alexandre le Grand ont permis de répandre l’astrologie et ses principes mathématiques, en brassant les cultures. Les connaissances chaldéennes vont perfectionner cette science d’une façon décisive. L’astrologie religieuse des chaldéens permet une fusion entre science et religion. Le sacré et le réel sont indivisibles, et l’horoscope, cette carte astrologique, devient en quelque sorte le plan dédié à chaque être vivant, la feuille de route de chaque destinée.

Ptolémée a codifié l’astrologie pensait que le jeu des forces visées par le calcul astrologique ne pourrait s’accomplir seulement si d’autresforces naturelles n’intervenaient pas, tels les conseils du Tétrabiblos : « il ne faut pas s’imaginer que toutes les choses arrivent aux hommes comme si chaque cas était réglé par décret divin. Ni penser que les évènements procèdent d’une fatalité qu’on ne peut éviter et qui échappe à l’interaction de tout autre facteur. Une opinion pareille serait absolument indéfendable ». La guerre, les conditions sociales, l’éducation, et surtout, le libre arbitre peuvent renverser certaines prédictions issues de l’horoscope de l’individu. L’horoscope exprime la volonté des fores divines, mais il revient à chacun d’entre nous de mettre en jeu des forces intercurrentes.

Les Egyptiens ont permis le découpage de l’horoscope en décans, gouvernés chacun par une planète. De plus, ils plaçaient l’épervier qui symbolisait l’équateur, l’ibis représentant l’elliptique, et le singe cynocéphale traduisant les deux équinoxes. L’horoscope renferme bien des mystères pour les néophytes, mais pour l’astrologue qui sait le décrypter, tout est là sur cette fameuse carte d’observation du temps. Elle permet de spécifier les périodes les plus
ou moins favorables dans tous les domaines, elle permet de comprendre les rouages de votre personnalité jusque dans le subconscient. Un horoscope conçu dans les règles de l’art donne toutes les indications qui permettent de cerner par exemple quel type de partenaire vous correspond le mieux, quels sont vos potentiels dans le domaine
professionnel, social, artistique, sentimental, etc… Ne confondez pas horoscope, simple indication journalière qui vous donne les tendances planétaires, c’est l’usage courant du terme « horoscope ». Mais le véritable sens du mot horoscope c’est une carte du ciel qui comporte les douze constellations du Zodiaque, et dans cette voute, se placent les planètes en fonction du jour, de l’heure, du mois et de l’année à étudier. On y trouve également des « points fictifs ». Ces symboles sont issues de séries de calculs bien précis et sont matérialisés par différents symboles sur l’horoscope, comme par exemple, la Roue de la Fortune, la Part de mariage.

Quels sont les types d’horoscopes connus jusqu’à ce jour ? Que révèle votre signe astro sur votre avenir ? Réponses ci-dessous !

L’horoscope Kabbalistique

L’horoscope Kabbalistique fait intervenir les connaissances en Kabale. Ce terme recouvre une phénoménale richesse en termes de culture ésotérique. L’astrologie kabbalistique est de ce fait, très peu pratiquée, car elle nécessite énormément d’apprentissage, et plus encore c’est un véritable sacerdoce initiatique en définitive lorsqu’on veut apprendre l’astrologie Kabbalistique. Elle inclut entre autres la science de la numérologie et de l’astrologie classique (ou occidentale). Il est constitué de douze signes issus de la table d’Emeraude et de
toutes les planètes utilisées en astrologie occidentale, sauf Uranus, Neptune et Pluton. Votre signe, est déterminé selon votre date de naissance. La notion de décan est bien plus importante dans cette astrologie. Les décans sont régis par des « esprits planétaires » de première importance. Il serait possible de faire un horoscope du jour
kabbalistique à condition d’en avoir le temps.

L’horoscope occidental

L’astrologie occidentale n’est quasiment plus à présenter puisque c’est celui qui est le plus répandu en Europe et dans les pays anglo saxons. Il est composé de 12 signes portant les noms des constellations planétaires qui entourent notre terre. Nous avons dans l’ordre : le signe du Bélier, le signe du Taureau, le signe de Gémeau, le signe du Cancer, le signe du Lion, le signe de la Vierge, le signe de la Balance, le signe du Scorpion, le signe du Sagittaire, le signe du Capricorne, le Verseau et le signe du Poisson. Ces signes sont catégorisés en quatre
éléments qui sont : l’eau, la terre, le feu et l’air. Ils sont également catégorisés en trois autres catégories : signes cardinaux, signes fixes, et signes mutables.

L’horoscope Druidique

Autrefois, scientifiques de l’époque gauloise, les druides ont mis en place leur astrologie en fonction de la nature et des saisons. L’horoscope Druide (ou horoscope gaulois) est issu de la culture celtique, et composé de 13 signes qui sont associés à des phases lunaires. Leurs noms sont les suivants : le Sapin, le Sorbier, le Frêne, l’Aulne, le Saule, l’Aubépine, le Chêne, le Noisetier, le Houx, la Vigne, le Lierre, le Roseau et le Sureau.

L’horoscope chinois

Les signes chinois sont au nombre de 12 comme en occident mais sont radicalement différents dans leur symbolique. Chacun des signes zodiacaux prennent le nom d’un animal : Le Rat, le bœuf, le Tigre, le Lapin, le Dragon, le Serpent, le Cheval, le Chèvre, le Singe, le Coq, le Chien et le Cochon. Ils se basent sur l’année, le mois et le jour de naissance de l’individu. Il y a cinq éléments à prendre en compte dans l’astrologie chinoise : l’eau, la terre, l’air, le feu et le métal. Dans une étude astrologique chinoise, il y aura toujours deux ascendant astrologique. Le point le plus important, reste le nombre de corps célestes qui entre dans l’analyse de l’horoscope chinois. 108 ! Je vous laisse imaginer le nombre de transits planétaires que l’on peut relever pour une étude astrologique chinoise. Ce qui explique aussi qu’on trouve très rarement ce type d’offre.

L’horoscope arabe

Il est constitué de 12 signes tout comme l’horoscope occidental. Ces signes portent des noms de plusieurs armes : la Lance, la fronde, la hache, le Poignard, le gourdin, la massue, le couteau, le fauchon, la Machette, la chaîne, la dague et l’arc. Donc on ne peut pas dire en astrologie arabe que les signes sont des signes du zodiaque.
Dans l’horoscope arabe, chaque personne est associée à un numéro fétiche et il lui est attribué une arme parmi les douze ci-dessus en fonction du nombre d’habitants du lieu de naissance. Pour le calculer, on prend en considération la date de naissance de l’individu, le nombre d’habitants de la ville de naissance et le milieu social de ses parents.

L’Horoscope égyptien

Contrairement à l’horoscope occidental qui est plus répandu, celui-ci est basé sur les motivations personnelles de chaque individu. Il repose sur des cycles lunaires qui sont en concordance avec les dieux égyptiens. Dans cet ordre, nous avons Osiris, Isis, Thot, Seth, Horus, Sekhmet, Bastet, Geb, Nout, Amon Ray et Hâpy.

L’horoscope selon les civilisations

L’horoscope aztèque

L’horoscope aztèque est composé d’animaux, de plantes et de matériaux qui sont tous associés à des représentations sacrées. Ces signes sont au nombre de 12 et sont les suivants : le Cerf, le Caïman, la Maison, la
Fleur, le Serpent, le Jaguar, le Roseau, le Lapin, l’Aigle, le Singe, le Silex et le Chien.

L’horoscope celte

Cet horoscope fait partie de ceux qui possèdent le plus de signes. Il y en a au total 21, tous avec des noms d’arbres. Nous avons les sept premiers qui sont l’Olivier, le Chêne, le Bouleau, le Hêtre, le Sapin, le Peuplier et l’Érable. Viennent ensuite le Noisetier, le Charme, le Châtaignier, le Cèdre, le Cyprès, le Frêne et le Figuier. Enfin, il y a le Pommier, le Noyer, l’Orme, le Pin, le Saule, le Sorbier et le Tilleul.

L’horoscope hindou

On l’appelle aussi astrologie ou horoscope védique. Il est apparu entre 1000 à 2000 ans avant la naissance de Jésus-Christ. Cette astrologie est d’une grande richesse car elle inclut la notion de Karma et il devient possible par cette technique d’aller très loin dans la recherche à cet égard. Elle est basée sur 12 signes issus de l’étude de 27
constellations selon les astrologues indiens. Les signes qui composent cet Horoscope sont : Kumbha Kethu, Meena Galika, Mesha Angaraka, Vrishaska Surkra, Mithuna Budha Kataka Chandra, Simaha Ravi, Kanta
Budha, Thula Sukra, Vrischica Angaraka, Dhanus-Brishaspati et Makara Sana. Personnellement j’utilise cet art astrologique pour mieux étudier la question des Nœuds Lunaires.

L’horoscope indien

À ne pas confondre avec l’horoscope hindou, celui-ci fait référence aux Indiens d’Amérique. Il comporte 12 signes basés sur des noms d’animaux que voici : L’Oie des Neiges, le Pic, la Loutre, l’Esturgeon, le Puma, L’Ours brun, le Faucon, le Corbeau, le Castor, le Serpent, le Cerf et l’Élan.

L’horoscope maya

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de cet horoscope. Il possède 13 signes répartis sur un calendrier qui se divise en sections de 20 jours chacune. Ces signes sont Chauve-Souris, Dzec – Scorpion, Keh – Cerf,
Moan – Chouette, Kutz – Paon, Kibray – Lézard, Batz Kimil – Singe, Coz – Faucon, Balam – Jaguar, Fex – Chien, Kan – Serpent, Tzub – Lapin et Aak – Tortue.

L’horoscope Orisha

L’horoscope yoruba est issu de la religion traditionnelle cubaine. Il est composé d’une douzaine de signes zodiacaux qui portent des noms de divinités traditionnelles : Ogoun, Oko, Elegua, Oshun, Shango, Yemanja,
Obatala, Orunmila, Babalu Ayé, Agayu Solo, Oshosi et Inle. Dans la Santeria cubaine, il allie christianisme et cultes yorubas. En Amérique Latine, l’influence du catholicisme avec le culte des dieux orishas et les saints du culte catholique. Les dieux orishas sont chargés de symboliques. C’est une culture à part entière faites d’offrandes et de
sacrifices entre autres. La magie joue un rôle capital dans cette culture faites d’un ensemble de légendes, rituels, cérémonies, etc…

L’horoscope Wuykü

Il fait partie des plus anciens systèmes astrologiques au monde. Son origine remonte au Tibet, deux millénaires avant la naissance de Jésus-Christ. Il est constitué de seulement quatre signes qui sont répartis chacun sur un trimestre de l’année. Ces signes sont symbolisés par des animaux sacrés dans la culture bouddhiste. Il s’agit de
l’Araignée pour les natifs des mois de janvier, février et mars, la Fourmi pour les natifs d’avril, mai et juin, le Scorpion pour les natifs des mois de juillet, août et septembre et la Tortue pour les natifs des mois d’octobre, novembre et décembre.

L’horoscope gitan

L’astrologie du peuple gitan est basée sur 12 objets qui vous sont associés selon votre date de naissance. Il s’agit de La Coupe, la Chapelle, le Poignard, la Couronne, la Candélabre, la Roue, l’Étoile, la Cloche, la Monnaie, la Dague, la Hache et le Fer à cheval.

Utilité de l’astrologie

L’astrologie peut vous mener clairement à prendre des décisions nettes, fécondes, et à penser de là que votre avenir est prédéterminé, cela réduit les champs de vos possibilités. Un jour ou l’autre cela peut devenir une limitation pénible. Votre évolution nécessite un élargissement et davantage de maitrise sur votre vie, c’est tout à fait
normal. IL est très important de ne pas vous laisser réduire par cette fausse idée que parfois le destin est une fatalité. Il l’est rarement !
Oui mais alors, pourquoi faire des consultations d’astrologie ? il suffirait de mener sa vie librement pour modifier l’avenir. Seulement, c’est à partir de ce stade qu’on a encore plus de mal à anticiper les fruits de vos actions, sans compter les imprévus.

Astrologie de surface et science astrologique de fond

Un astrologue qui a une vraie éthique ne travaille pas sur l’état d’esprit ni ne transforme la volonté des personnes. Il cible la nature des faits à venir à un instant “T” en lien avec l’attente que vous exprimez à ce moment-là.  Il est donc nécessaire que le consultant aille plus loin de lui-même pour comprendre ce qu’il veut vraiment. Par exemple : Un rapprochement affectif. Mais que l’on souhaite qu’il conduise à quel genre de relation au long terme ? Ne vous contentez pas de questionner sur ce qui peut arriver au plus tôt. Grâce à l’astrologie, vous pouvez aller beaucoup plus loin et c’est une puissante source de sérénité pour votre avenir. Quand on s’autorise à une vision profonde, on évite tout naturellement bien des problèmes qui auraient pu vous handicaper sur votre chemin de vie.

La polémique de la précession des équinoxes

Ce phénomène de « décalage » n’est pas du tout un fait nouveau. Il s’agit de la précession des équinoxes, qui provient du fait qu’entre l’époque à laquelle les grecs ont déterminé le Zodiaque, et aujourd’hui, un infime écart existait, qui au fil des siècles s’accentue. Il en résulte que l’astronomie et l’astrologie n’ont pas la même notion du
Zodiaque. Ce phénomène est reconnu par les astrologues depuis plus de deux mille ans, et quelques scientifiques s’appuient sur ce point pour affirmer que l’astrologie est faussée.
Les astrologues et certains astronomes ne font pas bon ménage sur la question. Car en astrologie, nous savons fort bien que ce phénomène n’altère en rien les interprétations basées sur le Zodiaque traditionnel, c’est-à-dire non rectifié. Ce décalage de l’ensemble de tous les signes du Zodiaque, s’il était pris en compte par les astrologues, fausserait toutes leurs interprétations, et cela, les astrologues peuvent le prouver aisément.
Le fait semble illogique, bien entendu, mais c’est tout à fait réel, tout autant que ce phénomène physique indéniable de la précession des équinoxes dans le ciel. Nous sommes là, face à un paradoxe de taille mais que personne ne peut nier, ni les scientifiques, ni les astrologues. A partir de ce constat, il serait donc tout à fait ridicule de proclamer que l’astrologie est une fumisterie, étant donné sa réelle véracité et exactitude, lorsqu’elle est réalisée dans les règles de l’art. Et il serait vain et ridicule également d’affirmer que les astronomes se trompent. Ce serait également une erreur puisque nous pouvons affirmer sans l’ombre d’un doute que leurs mesures sont d’une précision réelle. Mais pour autant, l’astrologie est une science qui en se référant à la position traditionnelle du Zodiaque, ne manque pas d’être exacte, tant au niveau de l’analyse des personnalités, que des faits marquants de la destinée humaine.

Quand on s’autorise à une vision profonde avec les « outils » astrologiques dont nous disposons, on évite tout naturellement bien des problèmes qui auraient pu vous handicaper sur votre chemin de vie.

Ce que vous devez retenir

Il existe beaucoup d’horoscopes à travers les différentes cultures sur notre planète, certains plus connus que d’autres. C’est une véritable science qui remonte à des millénaires et qui a fait ses preuves. Si vous avez des questions à propos de votre signe solaire, lunaire, si vous avez des doutes sur votre identité astrologique, si vous avez des soucis pour recevoir votre horoscope quotidien, vous pouvez me contacter par mail dans l’onglet « Nous contacter ».